Ostéologie - les os du corps humain

Les os dont s’occupe l’ostéologie (Du grec, os et discours), sont des organes blanchâtres durs et résistants, dont l’ensemble constitue le squelette. Situés au milieu des parties molles, ils leur servent de soutien et parfois même se creusent de cavités pour les recevoir et les protéger contre les atteintes extérieures, ils s’unissent les uns aux autres pour former les articulations : ils servent enfin de leviers aux masses musculaires qui s’insèrent à leur surface, devenant ainsi l'une des parties essentielles, la partie passive de l’appareil locomoteur

La fibula (Anglais: the fibula) est placée du côté latéral du tibia, auquel elle est reliée en haut et en bas. Elle est le plus petit des deux os, et proportionnellement à sa longueur, le plus mince de tous les os longs. Son extrémité supérieure est petite, placée vers l'arrières de la tête du tibia, au-dessous de l'articulation du genou, dont elle ne participe pas à la formation. Son extrémité inférieure est inclinée en avant, afin d'être sur un plan antérieur à celui de l'extrémité supérieure ; elle se projette au-dessous du tibia, et forme la partie latérale de l'articulation de la cheville. L'os a un corps et deux extrémités.

L'os coxal (anglais : coxal bone) est un grand os, aplati, de forme irrégulière, resserré au centre, élargi en haut et en bas. Il s’unit à son homologue du côté opposé en avant, et ensemble ils forment les côtés et la paroi antérieure de la cavité pelvienne. Il se compose de trois parties, l'ilion, l'ischion, et le pubis, qui sont distincts entre eux chez le sujet jeune, mais fusionnent chez l'adulte ; l'union des trois pièces a lieu autour d'une grande cavité articulaire, cupulaire, la cavité cotyloïdienne, qui est approximativement située au milieu de la face externe de l'os.

L’ilion, appelé ainsi parce qu'il soutient le flanc, constitue la partie supérieure et élargie qui se prolonge vers le haut de la cavité cotyloïdienne.

L'ischion est la partie basse et la plus robuste ; il naît en bas à partir de la cavité cotyloïdienne,  s’élargit en une grand tubérosité, et puis, se courbant en avant, forme, avec le pubis, une grande ouverture, le foramen obturé.

Le pubis s’étend en médial et vers le bas de la cavité cotyloïdienne et s’articule dans la ligne médiane avec l'os du côté opposé : il forme l'avant du bassin et soutient les organes externes de la reproduction.

Le calcanéum est le plus grand des os du tarse. Il est situé à la partie inférieure et postérieure du pied, servant à transmettre le poids du corps à la terre, en formant un levier puissant pour les muscles du mollet. Il a la forme d'un cuboïde irrégulier, ayant son axe longitudinal dirigé en avant et latéralement ; il présente à l'examen six faces.

L'os occipital (Lat : os occipitis ; Ang :occipital bone) forme la partie postéro-inférieure de la boîte crânienne. 

L'os naviculaire est situé sur le côté médial du tarse, entre le talus en arrière et les os cunéiformes à l'avant.

Le pariétal (paries, paroi ; anglais :The parietal bone) est un os plat, de figure quadrilatère, fortement bombé vers l'extérieur réuni sur la ligne médiane avec son homonyme de l'autre côté par une suture sagittale, il forme avec lui une partie notable, un peu plus du tiers, de la voûte crânienne.

­L'os cuboïde est placé du côté latéral du pied, en avant du calcanéum, et en arrière des quatrième et cinquième métatarses. Il est de forme pyramidale, sa base étant dirigée médialement. ­­­ ­

Le sphénoïde (Anglais : Sphenoid bone) répond à la partie moyenne de la base du crâne. Sa forme est irrégulière à bien regarder, on reconnaît que cet os se compose d'un corps ou partie centrale, impaire, médiane, et de parties latérales ou apophyses se détachant des côtés du corps pour se porter dans des directions diverses.

­

Le talus est le deuxième plus grand des os du pied. Il occupe la partie moyenne et supérieure du tarse, soutenant le­ tibia en haut, se reposant sur le calcanéum en bas, s'articulant de chaque côté avec la malléole, et a l'avant avec le naviculaire. Il se compose d'un corps, d'un cou, et d'une­ tête.­

­­

Comme nous l'avons vu en étudiant le développement des arcs branchiaux, l'os hyoïde représente les vestiges d'un système d'arcs reliés à la base du crâne. Ces arcs, cartilagineux ou osseux, sont formés de plusieurs segments et réunis sur la ligne médio-ventrale par d'autres pièces appelées copules : chaque copule est en rapport avec deux paires d'arcs.

La rotule (anglais :the patella) , noyau osseux aplati d'arrière en avant, présente deux faces (antérieure et postérieure), deux bords une base et un sommet.

­La boite crânienne communique avec l'extérieur par le biais d'orifices, de trous et de fentes qui vont permettre le passage des vaisseaux et des nerfs.

­

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion