Index de l'article

 

Faces

La face supérieure du labyrinthe présente un certain nombre de cellules à moitié-cassées, le cloisonnement est complet, dans le crâne articulé, par les bords de l'entaille ethmoïdale de l'os frontal. Deux gouttières parcourent cette face, converties en canaux par l'articulation avec le frontal ; ce sont les canaux ethmoïdaux antérieurs et postérieurs, qui s'ouvrent dans la paroi interne de l'orbite. La face postérieure présente de grandes cavités cellulaires irrégulières, qui sont fermées dedans par l'articulation avec la conque sphénoïdale et le processus orbital du palatin. La face latérale est constitué d'une lame mince, lisse, oblongue, l'os planum, qui couvre les cellules ethmoïdales moyennes et postérieures et constitue une grande partie du mur médial de l'orbite ; il s'articule en haut avec la lame orbitaire de l'os frontal, en bas avec le maxillaire supérieur et le processus orbitaire du palatin, en avant avec le lacrymal, et en arrière avec le sphénoïde.

En avant de l'os planum se trouvent quelques cellules cassées qui sont recouvertes et complétées par l'os lacrymal et le processus frontal du maxillaire supérieur. Une lame incurvée, l'apophyse unciforme de l'ethmoide, se projette en bas et vers l'arrière de cette partie du labyrinthe ; il constitue la petite partie du mur médial du sinus maxillaire, et s'articule avec le processus ethmoïdal du cornet inférieur.

La face médiale du labyrinthe fait partie du mur latéral de la cavité nasale correspondante. Il se compose d'une lamelle mince, qui descend de la face inférieure de la lame criblée, et se termine en dessous par un bord libre et compliqué, le cornet moyen. Il est rugueux, et marqué en haut par de nombreuses canalicules, dirigées presque verticalement à partir de la face inférieure de la lame criblée de l'ethmoïde ; ils logent des branches des nerfs olfactifs, qui sont distribués à la membrane muqueuse couvrant le cornet supérieur. La partie postérieure de la face est subdivisée par une fissure oblique étroite, le méat supérieur du nez, lié en haut par une lame mince et incurvée, le cornet supérieur ; les cellules ethmoïdales postérieures s'ouvrent dans ce méat. Au-dessous, et en avant du méat supérieur, se trouve la face convexe du cornet moyen ; elle se prolonge sur la toute la longueur de la face médiale du labyrinthe, et son bord inférieur est libre et profond. La face latérale du cornet moyen est concave, et participe à la formation du méat moyen du nez. Les cellules ethmoïdales moyennes s'ouvrent dans la partie centrale de ce méat, et un passage sinueux, appelé l'infundibulum, se prolonge en haut et en avant à travers le labyrinthe et communique avec les cellules ethmoïdales antérieures, et dans la moitié des cas se prolonge vers le haut comme conduit fronto-nasal dans le sinus frontal.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion