Annexes du tube digestif

Sous ce titre d'annexés, nous désignons un certain nombre de glandes, qui se développent sur le trajet du tube digestif et qui déversent dans sa cavité des liquides spéciaux, destinés à l'élaboration des substances alimentaires. Ce sont :

  1. les glandes salivaires, qui se disposent tout autour de la cavité buccale et qui sécrètent la salive ;
  2. le foie et le pancréas qui occupent la partie supérieure de l'abdomen et qui produisent la bile et le suc pancréatique.
  3. A ces organes franchement glandulaires, nous ajouterons la rate, qui, bien que ne sécrétant pas de liquide digestif, présente avec le conduit gastro-intestinal, chez l'embryon comme chez l'adulte, des connexions intimes.

Le pancréas est une glande volumineuse annexée au duodénum, dans la cavité duquel il déverse le produit de sa sécrétion, le liquide pancréatique.

Les dents sont innervées et vascularisées.

La rate est une glande vasculaire sanguine dont les fonctions, encore très mal connues, paraissent se rattacher à l’hématopoïèse. Elle fait défaut chez les invertébrés. Mais elle existe chez presque tous les vertébrés : peu développée encore chez les poissons, les batraciens, les reptiles et les oiseaux, elle atteint chez les mammifères et notamment chez l'homme des dimensions relativement considérables. Comme toutes les glandes vasculaires sanguines, elle est dépourvue de canal excréteur et les produits qu'elle sécrète passent directement dans les vaisseaux sanguins ou lymphatiques.

La couronne des dents est creusée à son centre d’une cavité, allongée de bas en haut pour les incisives et les canines, ovoïde pour les prémolaires, cuboïde pour les grosses molaires.

La glande sublinguale est située sur le plancher de la bouche, immédiatement en dedans du corps du maxillaire, de chaque côté de la symphyse mentonnière et du frein de la langue.

Les différentes dents que nous venons de décrire se disposent régulièrement à la suite les unes des autres, de façon à former dans leur ensemble deux rangées paraboliques et nulle part interrompues : ce sont les arcades dentaires.

La glande sous-maxillaire occupe la région sus-hyoïdienne. Elle est située contre la face interne du maxillaire inférieur, immédiatement au-dessus de la portion moyenne du digastrique, remplissant pour ainsi dire l'espace angulaire que circonscrivent entre eux le ventre antérieur et le ventre postérieur de ce dernier muscle.

Nous examinerons successivement : le nombre des dents ; leur situation ; leur direction ; leurs moyens de fixité.

Il n’entre pas dans le cadre de cet ouvrage d’envisager en détail les variations nombreuses et si importantes des dents. Mais l’anatomie doit cependant connaître les grands groupes de dysmorphies qui peuvent atteindre l’appareil dentaire et les maxillaires qui les supportent.

Tout en présentant les caractères généraux que nous venons d’indiquer, les dents sont loin de se ressembler. Elles diffèrent, au contraire, sensiblement les unes des autres et, à cet effet, on les a divisées en quatre groupes, qui sont, en allant de la ligne médiane à la partie postérieure du maxillaire : les incisives, les canines, les petites molaires ou prémolaires, les grosses molaires ou tout simplement les molaires.

Les dents, sont des dérivés de la muqueuse buccale. Nous renvoyons aux traités d’embryologie pour étudier les phases diverses que suivent les éléments histologiques de la muqueuse pour constituer les parties essentielles de la dent. Nous ne nous occuperons ici que de l’éruption dentaire et des lois qui président a ce phénomène.

Morphologiquement, toutes les dents se rattachent à un même type primordial, qui est le cône ou cuspide. La structure des dents peut être comprise comme dérivant de modifications d’un seul cône ou de combinaisons de deux ou plusieurs cônes fusionnés.

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32189 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22367 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
920 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11321 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
7750 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion